10 bonnes choses à savoir sur l’assurance habitation

Assurance habitation

La couverture habitation ne constitue pas une obligation comme la garantie automobile, mais elle vous aide à protéger votre logement. Elle permet aux propriétaires de protéger leurs immeubles et les objets contre les éventuels risques de vol ou d’incendie. Cette garantie comporte plusieurs particularités que vous devez connaître avant d’y souscrire. Voici 10 choses à savoir sur cette protection.

Comment trouver le prestataire idéal pour assurer votre logement ?

Pour trouver un assureur pour votre habitation, vous pouvez vous rendre sur lolivier.fr ou alors comparer les diverses offres en ligne pour avoir le contrat qui répond le plus à vos attentes. Il est aussi possible de faire appel à un courtier ou à un agent général. Toutefois, essayez de bien vous renseigner sur la compagnie avant de conclure votre contrat.

Pourquoi souscrire à cette garantie ?

La garantie habitation constitue une protection dédiée principalement aux logements des particuliers. Elle a pour but de protéger les habitations contre tout incendie ou tout événement dû à un cas de force majeure. Elle assure également la protection des objets ainsi que la responsabilité civile des personnes qui y vivent en cas de cambriolage. Ainsi, s’il arrivait qu’une tempête endommage votre toit, la compagnie se chargerait de vous restituer une grande partie du montant total des dégâts dans un bref délai. De plus, cette garantie protège tous vos objets et vos biens de valeur des risques de vol ou de dégradation. Cette protection comporte également une garantie responsabilité civile. De ce fait, lorsqu’un incendie survenu dans votre maison cause des dommages aux voisins, ces derniers peuvent bénéficier d’une indemnisation.

Qui peut souscrire à cette couverture ?

En se référant aux codes des assurances, la protection d’une habitation est indispensable chez le locataire qui doit nécessairement souscrire une garantie minimale. Par contre, bien qu’elle soit fortement conseillée, elle n’est pas obligatoire chez le bailleur. Si un sinistre dont il est responsable survenait, il devrait réparer entièrement tous les dégâts. Il peut alors souscrire à une telle protection pour éviter cela. Il faut cependant rappeler que la garantie habitation n’est pas nécessaire pour les habitations de fonction.

Les garanties couvertes par le contrat

Les contrats liés aux couvertures d’une habitation, comme ceux proposés par L’Olivier Assurances, offrent plusieurs garanties. Parmi les protections souvent incluses dans la convention, vous pouvez retrouver :

  • la garantie qui couvre l’immeuble ;
  • la garantie incendie ;
  • la protection contre les catastrophes naturelles ;
  • la protection contre les dégâts d’eaux ;
  • la garantie qui couvre les objets meubles présents dans l’habitation ;
  • la protection contre les bris de glace ;
  • la garantie contre le cambriolage.

La garantie contre les objets de valeur peut-être aussi comprise dans le contrat qui a été conclu. Il faut dire que les clauses liées à ces types d’objets varient d’un assureur à un autre.

Comment s’opère le mécanisme de remboursement ?

Les dédommagements que l’assuré reçoit sont calculés en fonction du montant total des dégâts. Cependant, dans la plupart des cas, l’assuré ne bénéficie pas d’un remboursement intégral. En effet, les compagnies prévoient généralement une franchise qui correspond souvent au montant qui reste à la charge du souscripteur après le sinistre. Elle n’est donc pas remboursée par les assureurs.

Comment évaluer le tarif de la garantie habitation ?

Pour calculer ce tarif, la société tient compte de plusieurs facteurs comme la superficie de l’immeuble, le nombre de pièces présent, le prix des objets ainsi que la zone géographique. Il est important de rappeler que la sinistralité d’une ville constitue aussi l’un des éléments à prendre en considération dans le calcul de ce coût.

Que faire lorsqu’un litige vous oppose à l’assureur ?

Comme dans tout autre contrat, les parties liées à une convention de protection d’habitation peuvent rencontrer des différends. Il peut s’agir d’une mauvaise déclaration ou même d’un assureur que ne paient pas ses mensualités. Ainsi, lorsqu’un différend naît entre les deux parties, plusieurs solutions s’offrent à eux. Ils ont la possibilité de recourir à un règlement amiable ou à un médiateur. Ils peuvent également faire recours au service de protection juridique.

Est-il possible de résilier votre contrat en cours d’année ?

L’assurer à la possibilité de résilier son contrat en cours d’exécution lorsqu’il déménage par exemple. Dans ce cas, il doit envoyer à son assureur une lettre recommandée avec accusé de réception. La lettre doit être envoyée dans un délai de 15 jours avant la date à laquelle il doit quitter l’habitation.

Quelles sont les obligations de l’assuré dans ce contrat ?

Pour souscrire une assurance habitation, vous devez nécessairement connaître vos obligations. Ainsi, l’assuré doit payer la prime convenue de commun accord, dans un délai initialement prévu dans le contrat. Il a aussi l’obligation de déclarer le sinistre au plus tard 5 jours après sa survenance.

Les obligations de l’assureur dans un contrat de protection d’habitation

Outre l’obligation d’information que l’assureur doit respecter lors de la signature du contrat, il est tenu de dédommager l’assuré en cas de survenance d’un sinistre. Il a aussi le devoir de respecter les dispositions contenues dans le contrat pour chaque type de couverture. La couverture liée à l’habitation est un excellent moyen de protéger votre logement en cas de sinistre. Même si sa souscription n’est pas obligatoire, elle pourra réellement vous aider dans certains cas.